AccueilCritiques rédigées par Mathieu
S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par Mathieu

Better Call Saul n° Saison 1
Better call Saul - Saisons 1 (Vince Gilligan)

note: 5Better call Saul Mathieu - 8 juillet 2017

Cette série propose de découvrir le passé de l'un des personnages de la série "Breaking Bad" : Saul Goodman, à l'époque avocat débutant sous son vrai nom de Jimmy McGill.
Tout en restant dans un univers noir, proche de celui de la série originale (on y retrouve Mike Ehrmantraut), Better call Saul traite avec beaucoup de finesse, d'humour et de tendresse, du personnage à la fois complexe et haut en couleur de Jimmy. Bob Odenkirk y est remarquable...

Peaky blinders n° Saison 1
Peaky Blinders - Saison 1 (Otto Bathurst)

note: 5Peaky Blinders Mathieu - 8 juillet 2017

Belle surprise que cette série : bénéficiant d'une histoire originale (au lendemain de la 1ere guerre mondiale, le retour de Thomas Shelby à la tête d'une famille de la pègre de Birmingham), d'une interprétation sans faille (avec au premier rang Cillian Murphy, déjà remarquable dans "Le vent se lève" de Ken Loach) et d'une réalisation superbe.
Un véritable coup de cœur!

Outlander n° 2
Outlander - Saison 2 (Brian Kelly)

note: 5Outlander, saison 2 Mathieu - 8 juillet 2017

La suite des aventures de Claire, centrées autour de sa relation avec Jamie et tiraillée entre deux époques. Avec toujours avec l'arrière-plan historique de la révolte écossaise menant à la bataille de Culloden...

Outlander n° 1
Outlander - Saison 1 (Brian Kelly)

note: 5Outlander Mathieu - 8 juillet 2017

Adapté des romans de Diana Gabaldon, la série mêle Histoire, romance, souffle épique avec une dose de surnaturel. La réalisation est soignée, la reconstitution de l’Écosse du XVIIIe siècle semble fidèle et l'on s'attache très vite aux aventures de cette héroïne courageuse et indépendante projetée en pleine révolte jacobite.

Astérix et Cléopâtre (René Goscinny)

note: 5Astérix et Cléopatre Mathieu - 8 juillet 2017

Adaptation fidèle de l'un des meilleurs albums de la série, Astérix et Cléopatre représente une réussite d'humour, pour petits et grands...

Star Trek - Sans limites (Justin Lin)

note: 3Star Trek : sans limites Mathieu - 8 juillet 2017

Sur la lancée des films de J.J. Abrams, ressuscitant l'univers Star Trek, "Sans limites" bénéficie d'une bonne dose d'humour, mais pèche par son manque relatif de profondeur. L'action y est intense et livre un bon divertissement.

The wicked + the divine n° 1
Faust départ (Kieron Gillen)

note: 3The wicked + The Divine, tome 1 Mathieu - 8 juillet 2017

Le thème est original, des ados possédés par des divinités et disposant de « superpouvoirs ». Des pouvoirs payés d’une vie très brève…
A l’image d'autres super-héros, leur rapport à la population complexe est abordé assez finement : inquiétant certains ou au contraire entrainant une adoration au sens propre.
Un graphisme et un rythme classique des comics avec un résultat plutôt convaincant.

Groenland vertigo (Hervé Tanquerelle)

note: 5Groenland vertigo Mathieu - 8 juillet 2017

En reprenant l’univers de Jørn Riel et de ses racontars, ici rebaptisés respectivement Jørn Freuchen (louchant également du côté de Peter Freuchen, explorateur danois) et ses "bobards" avec une inspiration graphique clairement « tintinesque » (notamment "L’étoile Mystérieuse" pour l’expédition scientifique dans l’Arctique), c’est bien les envies d’aventures, de mers arctiques et du Groenland encore sauvages qui sont comblées ici. Nous suivons donc un dessinateur de BD angoissé par les voyages qui va devoir faire, face aux évènements imprévus qui ne manqueront pas d’émailler son odyssée… Comme dans les romans de Riel, une galerie de personnage haut en couleur défilent au travers des pages, à commencer par le romancier lui-même ou encore un artiste allemand poursuivi par la malchance à chaque installation de ses œuvres d’art.

Laowai n° 1
La guerre de l'opium (Alcante)

note: 4Laowai, tome 1 Mathieu - 8 juillet 2017

Récit historique classique, mêlant guerre, histoire d’amour et intrigues politiques. L’originalité réside dans l’époque et le lieu de l’action : la Chine impériale de la guerre de l’Opium, dans laquelle se lance la France du Second Empire et l’Angleterre… Le Thème est assez proche d’une autre série "Rouge de Chine" de Thierry Robin (l’aspect fantastique en moins). Sous couvert d’intervention militaire visant à ramener la paix et protéger les missionnaires catholiques, le commerce de l’opium, et les richesses qu’il promet, demeure le moteur de cette expédition coloniale. On attend la suite car le 1er tome reste une mise en place de l’intrigue…

Olympus mons n° 1
Anomalie un (Christophe Bec)

note: 4Olympus Mons, tome 1 Mathieu - 8 juillet 2017

Nouvelle série mêlant thriller et anticipation. Plusieurs histoires sont racontées alternativement : une mission spatiale russe sur Mars, un médium américain en proie à des visions, une expédition scientifique sous-marine norvégienne, une équipe de journaliste québécoise tournant sur le Mont Ararat. Leur point commun : un objet spatial inconnu…
Le dessin hyper-réaliste est soigné peu manquer un peu d’identité. Les histoires alternées donnent un rythme certains à la BD, quasi cinématographique. Premier tome d’une nouvelle série (peut-être 7 sont prévus), il s’agit surtout d’une présentation des personnages et du contexte. Assez solide pour plaire aux amateurs du genre, il ne faut pas y chercher l’originalité à tout prix…

Dickens & Dickens n° 1
Destins croisés (Rodolphe)

note: 5Dickens & Dickens, tome 1 Mathieu - 8 juillet 2017

A travers cette histoire de double, la personnalité de l’auteur de David Copperfield est explorée, et le Londres du XIXe siècle avec ses beaux quartiers et ses bas-fonds miséreux très bien dépeint. L’idée est originale : à partir d’un traumatisme (la chute dans l’eau du jeune Dickens alors âgé de 12 ans) deux personnalités se singularise : celle de Charles Dickens qui allait devenir l’écrivain, le journaliste et l’éditeur que l’on connaît, et celle de Charlie, son double recueilli par un couple qui en fait un petit pickpoket. Ce double va vivre dans l’univers des romans de Dickens, non en spectateur mais en acteur, plus ou moins malfrat.
Le dessin est très agréable, l’histoire se suit avec intérêt. On attend le second tome pour voir où les auteurs nous emmèneront !

Médicis n° 01
Cosme l'Ancien - De la boue au marbre (Olivier Peru)

note: 5Medicis Tome 1 Mathieu - 8 juillet 2017

En ce Quattrocento italien, la République de Florence est le théâtre de la rivalité entre la noble famille des Albizzi qui contrôle ses institutions, et les riches banquiers Médicis qui ambitionnent de les remplacer. L’ascension de Cosme et de sa famille dans ce contexte est donc le sujet de ce premier tome d’une série qui va retracer l’Histoire de la famille des futurs ducs de Toscane, qui donnera deux reines de France et trois papes.
La reconstitution est soignée, sans trop verser dans la facilité de la violence. Le dessin agréable et les décors ont fait l’objet d’un grand travail de recherche. Une bonne série pour les amateurs de BD historiques.

Breaking Bad n° Saison 5, Vol. 2
Breaking bad. Saison 5.2 (Bryan Cranston)

note: 5Breaking Bad. Saison 5 Mathieu - 21 mars 2017

Ultime saison des (més)aventures de Walter White, professeur de chimie ayant troqué ses missions pédagogiques contre la fabrication de méthamphétamine, bien plus rémunératrice. Le ton se fait plus dur et glaçant que dans les premières saisons, au fur-et-à mesure que les choix des différents protagonistes montrent leurs tragiques conséquences. Le dénouement marque la fin de cinq saisons d'une série, à la fois policière, noire, chronique violente d'une Amérique du chacun pour soi. Le rôle campé par Bryan Cranston restera sûrement longtemps une référence du genre.

Fargo n° Saison 2
Fargo. Saison 2 (Noah Hawley)

note: 5Fargo. Saison 2 Mathieu - 21 mars 2017

Changement de décors, de personnages et d'époque. Nous nous retrouvons en 1979, à Sioux Falls et allons découvrir l'origine des incidents mentionnés dans la saison 1. Une fois de plus la distribution donne tout son cachet à cette série noire, avec en tête Kirsten Dunst, Jesse Plemons et Ted Danson.
Avec une toute nouvelle intrigue mais un ton décalé au rendez-vous, cette série s'inscrit parmi les meilleures découvertes récentes.

Fargo n° Saison 1
Fargo. Saison 1 (Adam Bernstein)

note: 5Fargo. Saison 1 Mathieu - 21 mars 2017

A partir de l'atmosphère et de l'univers du film des frères Coen (1996), cette série explore de nouvelles situations et de nouveaux personnages. Lester Nygaard, interprété par l'excellent Martin Freeman (le docteur Watson de la série Sherlock), est complètement dépassé par la situation qu'il a pourtant lui même créé. Coincé entre un Lorne Malvo, un tueur inquiétant (Billy Bob Thornton) et le shériff Molly Solverson, bien plus clairvoyante qu'il n'y paraît, il va se débattre pour se sortir du pétrin.
Humour noir, neige d'une blancheur éclatante, donnent à cette série son ton si particulier et décalé.

Game of Thrones n° 6
Game of Thrones - Saison 6 (D. B. Weiss)

note: 5Game of Thrones. Saison 6 Mathieu - 21 mars 2017

L'Hiver arrive... Tandis que Port-Réal est le théâtre de la lutte entre les Lannister et la secte fanatique des Moineaux, Arya continue son entrainement d'assassin. Daenerys Targaryen, quant à elle est prisonnière d'une horde de de Dothrakis...
L'intrigue s'accélère, se complexifie, et les destins de chacune des personnages se mêlent se et se croisent.
La distribution est toujours aussi convaincante, et la réalisation, aidée par des moyens techniques impressionnants, peut faire de cette adaptation des romans de George R. R., l’œuvre télévisuelle de Fantasy la plus marquante de ces dernières années.

La religion n° 1
Tannhauser (Luc Jacamon)

note: 4La Religion. Tome 1 : Tannhauser Mathieu - 21 mars 2017

Adapté du roman de Tim Wilock, la série nous plonge dans l’Europe du 16e siècle. Les Turcs de Soliman le Magnifique sont aux portes de Vienne et sont présents dans toute la méditerranée. Autour du siège de Malte, va se nouer une intrigue mêlant Histoire, romance, religion, violence et aventures. Le scénario se suit sans ennui et le graphisme, s’il n’est pas inoubliable, reste agréable et assez détaillé.

Nuit noire sur Brest (Bertrand Galic)

note: 5Nuit noire sur Brest Mathieu - 21 mars 2017

Abordé par le biais du récit d’aventure et d’espionnage, c’est une société française fracturée que nous décrivent les auteurs : alors que la Guerre d’Espagne fait rage, le gouvernement se déclare neutre dans le conflit, le camp républicain est soutenu par de nombreuses forces de gauche (anarchistes, communistes) tandis que les Nationalistes rencontre les sympathies de l’extrême-droite fascisante de la fin des années 30 (Parti Social français, Cagoule). Cette fracture de la société française se cristallise autour du sous-marin espagnol qui échoue dans la rade de Brest après avoir fui l’avancée des troupes de Franco. Va alors s’engager une lutte entre des espions nationalistes, aidés par l’extrême-droite, qui veulent récupérer le sous-marin, face aux marins républicains aidés par les syndicalistes, communistes et anarchistes de Brest…

Jamais je n'aurai 20 ans (Jaime Martín)

note: 5Jamais je n'aurai 20 ans Mathieu - 21 mars 2017

Au travers du destin de deux personnes, Isabel et Jaime, c’est l’histoire contemporaine de l’Espagne qui est racontée aux lecteurs : le soulèvement nationaliste au Maroc, que vit directement Isabel depuis Melilla, puis la guerre civile que l’on suit aux côtés de Jaime, engagé dans les troupes républicaines. Le récit ne s’arrête pas à la prise de pouvoir de Franco et l’on observe le couple, puis leurs enfants, dans une Espagne franquiste, où la police politique veille et où la débrouille et les combines permettent de survire.
Malgré ses 112 pages, cette BD se lit très facilement, le contexte historique étant bien présenté, le dessin agréable. Un dossier de quelques pages clos l’ouvrage, permettant d’approfondir le sujet, et donnant quelques éléments biographiques supplémentaires sur Isabel, Jaime et leur famille.

Oeuvre non trouvée

note: 5Game of Thrones Mathieu - 3 janvier 2017

Adapté des romans de George R. R. Martin, c'est LA série fantasy du moment! Dans un univers violent et sans merci s’affrontent différentes maisons pour conquérir le trône, alors qu'aux frontières nord un danger redoutable se révèle peu à peu...
Winter is coming!

Oeuvre non trouvée

note: 5Fargo saison 2 Mathieu - 3 janvier 2017

Rompant avec la distribution de la première saison, la saison 2 nous ramène quelques trente ans auparavant. L'univers noir et déjanté est lui au rendez-vous. Le scénario gagne en originalité, et une nouvelle galerie de personnages hauts en couleur se confronte pour le plaisir des spectateurs!

Oeuvre non trouvée

note: 5Fargo saison 1 Mathieu - 3 janvier 2017

En prenant comme point de départ, l'univers des frères Coen et leur film éponyme, cette série nous fait pénétrer dans une Amérique profonde où la blancheur des paysages contraste avec la noirceur des situations et de l'humour. Le tout relevé par une distribution fantastique, Martin Freeman, Billy Bob Thornton et Allison Tolman en tête.
Un régal!

Sherlock - Série TV n° Saison 1
Sherlock - Saison 1 (Paul McGuigan)

note: 5Sherlock Mathieu - 3 janvier 2017

Transposition au XXIe siècle des aventures du héros de Sir Arthur Conan Doyle, la qualité de cette série tient autant à sa superbe interprétation, Benedict Cumberbatch (Sherlock Holmes), Martin Freeman (le docteur Watson) ou l'inquiétant Andrew Scott (le professeur Moriarty), qu'au dynamisme de sa réalisation et à ses scenarii inventifs.
3 saisons sont déjà disponible, en attendant (enfin) la diffusion de la 4e...

La Différence invisible (Julie Dachez)

note: 4La différence invisible Mathieu - 3 janvier 2017

Julie Dachez raconte le quotidien de Marguerite et sa difficile relation aux autres, collègues de travail, amis, famille... Jusqu'au jour où un diagnostique vient donner un nom à son mal-être : le syndrome d’Asperger, une forme d'autisme. A partir de là commence une lutte pour transformer aux yeux de tous, son handicap en différence faisant partie intégrante de sa personnalité...
Sur un thème difficile, avec beaucoup de sensibilité, d'humour et de pédagogie, le lecteur est amené à mieux comprendre les difficultés éprouvées par les gens atteints par ce syndrome.

Taïpi : un paradis cannibale (Stéphane Melchior-Durand)

note: 5Taïpi : un paradis cannibale Mathieu - 3 janvier 2017

Adapté du roman d’Herman Melville Typee (1848), la BD débute dans l’univers des baleiniers du XIXe siècle. Si dans Moby Dick, il s’agissait de la trame principale, ici, ce n’est que le prétexte qui nous amènera à découvrir un monde nouveau, dépaysant et étrange : celui des tribus de la Polynésie qui rentrent brutalement en contact des Européens à cette époque.
A travers la fuite de ses deux héros, Tom et Toby, marins américains et leur semi-captivité parmi les Taïpis, réputés mangeurs d’homme, les auteurs livrent un récit classique de la rencontre entre les occidentaux « civilisés » et les bons sauvages représentés par les Taïpis : sociétés égalitaires et solidaires, refus du progrès pervertissant, égalité femme-homme, etc… Mais le récit est ici sublimé par les dessins magnifiques et servi par un scénario fluide et agréable.

Les Trois Grognards n° 1
L'Armée de la lune (Régis Hautière)

note: 4Les Trois Grognards Tome 1 Mathieu - 3 janvier 2017

A partir d'un contexte historique sérieux, les campagnes napoléoniennes, Régis Hautière bâtit un récit agréable, non dénué d'humour, tournant autour des personnalités marquées des trois protagonistes. Le dessin de Frédérik Salsedo, entre réalisme pour les décors et les traits quasi caricaturaux pour les personnages, contribue à donner son identité à cette nouvelle série. En attendant la suite avec impatience!

The nice guys (Shane Black)

note: 4The Nice Guys Mathieu - 27 septembre 2016

Shane Black possède de multiples talents : scénariste (série l'Arme Fatale, Le Dernier samaritain,...) réalisateur (Kiss kiss, bang bang, Iron Man 3), ou acteur.
Ici, il est à la fois réalisateur et scénariste d'une comédie policière, qui transporte le spectateur dans les seventies.
Si les rires et les situations déjantées sont nombreux, l'histoire n'en reste pas moins très sombre, soutenue par une bande-son qui fait revivre ces années.
Dans cet hommage aux budy movies, Russel Crowe, qui campe un homme de main bourru et bagarreur, et Ryan Gosseling, en privé maladroit et pas très malin, forment un duo hilarant.

Star Wars n° 7
Le Réveil de la Force (J.J. Abrams)

note: 4Le réveil de la force Mathieu - 23 septembre 2016

J.J. Abrams, à qui l'on doit déjà la relecture de Star Trek, s'attaque à un autre mythe de la Science-fiction. Le spectacle est au rendez-vous, et les effets spéciaux, s'ils restent impressionnants, sont au service du film.
On peut regretter un manque d'originalité dans le scénario, mais tous les ingrédients qui ont fait le succès de Star Wars sont au rendez-vous et le retour de Han Solo, de Chewbacca, de Luke Skywalker et de la Princesse Leia à l'écran ravira les fans...

Spotlight (Tom McCarthy)

note: 5Spotlight de Tom McCarthy Mathieu - 23 septembre 2016

Après "The Station Agent" (2003) et "The Visitor" (2008), Tom McCarthy réalise un film sur le scandale des abus sexuels ayant entaché l’Église de Boston... Au travers d'une enquête journalistique minutieuse, au côté des journalistes du Boston Globe, au sein d'une ville où l’Église catholique représente un pouvoir certain, nous suivons la recherche de témoins, les pressions subies et l'affaire qui prends de l'ampleur au fur-et-à-mesure que les preuves remontent à la surface.
Ce film, digne successeur des "Hommes du Président", s'appuie de plus sur un casting très solide, Michael Keaton, Mark Ruffalo et Liev Schreiber en tête...

Orcs (Stan Nicholls)

note: 4Orcs de Stan Nicholls Mathieu - 6 septembre 2016

Ici les héros ne sont pas de preux chevaliers, de vaillants elfes ou d'intrépides nains. Non ici, les héros sont des Orcs! Et ils sont du bon côté face à l’expansionnisme des humains! De quoi bousculer nos habitudes...
Le style est agréable, l'action soutenue, et le lecteur suit avec intérêt les aventures de cette bande d'orcs renégats, plongeant à leur suite dans la mêlée et découvrant l'univers créé par Stan Nicholls...

Cher pays de notre enfance (Etienne Davodeau)

note: 5Cher pays de mon enfance Mathieu - 31 août 2016

Sous-titré "enquête sur les années de plomb de la Ve République", voici une enquête journalistique sous forme de bande-dessinée. Plongés dans les arcanes du régime instauré en 1958, Etienne Davodeau et Benoît Collombat ramènent à la lumière le SAC (Service d'action civique) et ses relations troubles avec le pouvoir, avant sa dissolution en 1981. Au travers l'assassinat du juge Renaud (qui avait inspiré à Yves Boisset son "juge Fayard dit Le Shériff" avec Patrick Dewaere), le braquage de l'hôtel des Postes de Strasbourg en 1971 (qui aurait servi à financer l'UDR), ou l’assassinat du ministre du travail Robert Boulin, ce sont les conséquences de la Guerre d'Algérie, la Françafrique, l'intimidation des opposants (syndicalistes, "communistes" ...) qui sont racontés ici.
Passionnant!

Maudit Allende ! (Olivier Bras)

note: 5Maudit Allende! Mathieu - 26 août 2016

Au travers des yeux de Léo, l'Histoire contemporaine du Chili défile. Bien que Chilien de naissance, Léo a grandit en Afrique du Sud, au sein d'une famille favorable à Augusto Pinochet. Il arrive néanmoins à retracer les trajectoires croisées du dictateur et du président légitime assassiné, Salvador Allende.
Grâce à une mise en page inhabituelle et poignante, Olivier Bras parvient à nous faire pénétrer dans cette recherche personnelle de la mémoire de tout un pays, tout en abordant les thèmes de l'exil, de l'engagement politique, des fractures familiales...

Pixels (Chris Colombus)

note: 3Pixels Mathieu - 29 juillet 2016

Comédie familiale classique mais efficace : humour, action et effets spéciaux sont au rendez-vous, avec en prime une plongée dans les jeux d'arcade des années 80

Deadpool (Tim Miller)

note: 5Deadpool Mathieu - 29 juillet 2016

A la fois déjanté et potache, voici un film de super-héros bien atypique. L'action y est débridée, la violence bien présente, mais les dialogues décalés, l'humour parfois gras, le jeu de Ryan Reynolds contribuent à en faire une parodie réussie du genre!

Ave César ! (Joel Coen)

note: 4Ave Cesar! Mathieu - 29 juillet 2016

Avec leur nouveau long-métrage, les frères Coen rendent hommage au cinéma américain des années 50. Du péplum à la comédie musicale, en passant par le western, ils nous livrent un film légèrement kitch et nostalgique, où les prestations des acteurs, George Clooney ou Channing Tatum en tête, valent à elles seules le coup d’œil...

The Time before (Cyril Bonin)

note: 5The Time Before Mathieu - 6 juillet 2016

Avec un dessin des plus agréables, Cyril Bonin aborde le thème du saut dans le temps.
En sauvant un vieux vendeur ambulant, Walter Benedict, photographe, se voit récompenser par un talisman capable de le ramener au moment de son choix… Comment l’utiliser pour faire de son existence une vie idéale ?
L’auteur aborde l’épineuse question des choix, qu’ils soient professionnels, sentimentaux, ou même politiques, grâce à une intrigue qu’il choisit de placer dans le New-York de la fin des années 50. L’angle de réflexion reste certes un peu classique, et n’apportera rien de nouveau aux habitués des voyages spatiaux-temporels qu’ils soient cinématographiques ou littéraires. Toutefois en y mêlant fantastique, histoire d’amour pleine de finesse et réflexions sur l’existence, Cyril Bonin nous livre un récit sensible et émouvant.

Lucky Luke vu par... n° 1
L'homme qui tua Lucky Luke (Matthieu Bonhomme)

note: 4L'Homme qui tua Lucky Luke Mathieu - 5 juillet 2016

Matthieu Bonhomme revisite le mythe de la bande-dessinée qu'est Lucky Luke. Avec un ton plus grave et plus mature, il nous livre sa vision du cow-boy solitaire. Le résultat est agréable, grâce notamment au dessin qui, tout en rendant hommage au style de Morris, trouve son originalité.
L'humour est certes plus discret (Jolly Jumper est devenu muet!) le scénario demeure très classique, mais cet album reste une belle réussite, en attendant d'autres tomes de cette série "Lucky Luke vu par...".

Vice-versa (Pete Docter)

note: 5Vice et Versa Mathieu - 5 juillet 2016

Sur le thème des émotions et de l'inconscient, les studios Disney nous livrent un nouveau bijoux de l'animation. Le passage à l'adolescence, les relations (parfois conflictuelles) avec les parents, sont autant de sujets abordés avec sensibilités et humour ici. Une aventure intérieure qui ravira petits et grands!

Astérix - Le Domaine des Dieux (Alexandre Astier)

note: 5Astérix et le Domaine des Dieux Mathieu - 2 juillet 2016

Avec l'humour qu'on lui connaissait déjà depuis la série "Kaamelott", Alexandre Astier revisite un album classique d'Astérix. En mariant l'humour de Gosciny et Uderzo avec son sens des anachronismes, ses clins d’œil, il nous livre une très bonne adaptation!

Le Pont des espions (Steven Spielberg)

note: 4Le Pont des Espions Mathieu - 2 juillet 2016

Avec cette plongée dans l'Europe des années 50, séparée en deux blocs, Steven Spielberg ressuscite à merveille l'atmosphère de l'époque, grâce à une excellent reconstitution et une distribution parfaite, Tom Hanks en tête.

Mitterrand (Philippe Richelle)

note: 5Mitterrand, un jeune homme de droite Mathieu - 25 juin 2016

Du Front Populaire à la Libération, la jeunesse de François Mitterrand est ici racontée en détail.Son militantisme au sein des très nationalistes Croix-de-feu, son attitude ambiguë vis-à-vis de l'Action Française et de la Cagoule, sa participation au Régime de Vichy puis à la Résistance, dépeignent les choix idéologiques complexes de celui qui deviendra le 4e président de la Ve République, le 1er président socialiste...

Brunehaut (Bruno Dumézil)

note: 4La Reine Brunehaut Mathieu - 17 mai 2016

A travers le portrait de la reine Brunehaut, princesse wisigothe mariée au roi Franc Sigebert, Bruno Dumézil décrit une Europe à la croisée des civilisations. Avec beaucoup de pédagogie, l'auteur replonge dans les dernières décennies de l'Empire romain et la gestation de cette Europe dite "Barbare" de laquelle va émerger le Moyen-Age. Loin de se limiter à l'image d’Épinal de la lutte sanglante entre Brunehaut et Frédégonde pour le trône, B. Dumézil s'attache à décrypter la légende en se fondant sur les sources, pour donner l'image la plus juste de cette lointaine époque.

Moi, René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag IIB n° 2
Mon retour en France (Jacques Tardi)

note: 5Série : Moi, René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag IIB Mathieu - 3 mai 2016

Suite des aventures de René Tardi, le père de l'auteur, depuis sa capture pendant la Blitzkrieg jusqu'à sa libération des camps de prisonniers de guerre, les fameux Stalag... Loin de de l'angle humoristique privilégié d'habitude ("La vache et le prisonnier, "papa schultz", "La 7e compagnie..."), c'est l'aspect réaliste qui est choisi ici pour raconter le sort de millions de prisonniers français...

Pauvres diables (Arto Paasilinna)

note: 5Pauvres diables Mathieu - 20 avril 2016

Regroupant trois des premiers romans de Arto Paasilinna, "Le Meunier Hurlant", "Petit suicides entre amis" et "La Cavale du Géomètre", cet ouvrage permet d'entrer dans l'univers à la fois tendre, drôle et satirique de l'auteur finlandais.
Réjouissant!

Le Pilote à l'Edelweiss n° 1
Valentine (Romain Hugault)

note: 4Deux as dans la tourmente Mathieu - 20 avril 2016

Le destin croisé et contraire de deux frères, as de l'aviation naissante, qui captivera mordus d'aviation, passionnés d'histoire et fans de bandes-dessinées, grâce à la qualité du dessin et le sérieux de la reconstitution.

Série en 3 tomes

Comment faire fortune en Juin 40 (Xavier Dorison)

note: 5Comment faire fortune en Juin 40 Mathieu - 20 avril 2016

Adapté d’un roman de Pierre Siniac, cet album combine à merveille le road-movie et l'univers des gangsters de l'entre-deux-guerre. Plongée dans la débâcle de 1940, l'équipe haute en couleur de braqueurs-amateurs va tout faire pour faire fortune!

Retour Haut

Le réseau


Cliquer sur la carte
 

------------------------------

Services

Une seule inscription, une seule carte et vous avez accès aux 7 bibliothèques.

- Accès WIFI gratuit pour tous

- Portail web commun (animations, horaires...)

- Catalogue commun (collections, nouveautés...)

- Accès au compte-lecteur (prolongation, réservation, suggestion d'achat...)

------------------------------

Pour s'inscrire

Pièces à fournir

- Justificatif de domicile ou de travail sur le territoire de la communauté d'agglomération de Saint-Germain Boucles de Seine

- Pièce d'identité

Bénéficiaires du tarif réduit

- Moins de 26 ans
- Demandeurs d'emploi
- Bénéficiaires du RSA
- Bénéficiaires de l'ASPA
- Adultes handicapés

------------------------------

Partager "présentation du réseau" sur facebookPartager "présentation du réseau" sur twitterLien permanent