AccueilCritique
Critique

Chanson douce (Leila Slimani)

note: 4Un prix Goncourt mérité souligné par sa lecture Delphine - 11 août 2017

Clotilde Courau nous plonge avec sa voix douce, grave, enfantine parfois, dans l'histoire terrifiante de Louise, héroïne que ses tourments intérieurs conduisent au meurtre de deux enfants dont elle a la précieuse garde. Elle inquiète au fil des pages, on sent un malaise monté, on perçoit des signes annonciateurs, que les parents bobos ne semblent pas admettre, pour ne pas sortir de ce confort que leur permet la nounou idéale. De toute façon "le bébé est mort", on ne peut revenir en arrière. Pourtant j'ai réécouté plusieurs plages comme pour être sure et avec l'envie de crier attention à cette femme, à l'âme tourmentée, malmenée par sa vie. "Quelqu'un doit mourir".
PS: cela m'a fait penser à l'atmosphère des films de Claude Chabrol et en particulier à La Cérémonie.

Le réseau


Cliquer sur la carte
 

------------------------------

Services

Une seule inscription, une seule carte et vous avez accès aux 7 bibliothèques.

- Accès WIFI gratuit pour tous

- Portail web commun (animations, horaires...)

- Catalogue commun (collections, nouveautés...)

- Accès au compte-lecteur (prolongation, réservation, suggestion d'achat...)

------------------------------

Pour s'inscrire

Pièces à fournir

- Justificatif de domicile ou de travail sur le territoire de la communauté d'agglomération de Saint-Germain Boucles de Seine

- Pièce d'identité

Bénéficiaires du tarif réduit

- Moins de 26 ans
- Demandeurs d'emploi
- Bénéficiaires du RSA
- Bénéficiaires de l'ASPA
- Adultes handicapés

------------------------------

Partager "présentation du réseau" sur facebookPartager "présentation du réseau" sur twitterLien permanent