AccueilCritique
Critique

La fête est finie (Orelsan)

note: 5toute une génération s'y retrouve Delphine - 6 décembre 2017

Non je n'ai pas l'âge de cette génération dont Orelsan parle sans contour et pourtant j'ai beaucoup aimé cet album. Lui même a muri. De son expérience il sait parler, pas comme un vieux baroudeur qui donne des leçons mais par touches justes et vraies. Bien sur c'est parfois cru, mais c'est le mot exacte alors pourquoi ne pas l'employer?
Dans ma ville on traîne :
On a trainé dans les rues
Tagguer sur les murs
Skater dans les parcs
Dormi dans les squares
Vomi dans les bars
Danser dans les boîtes
Fumer dans les squats

La défaite de famille :
J’déteste les fêtes de famille
Déjà les soirées où je suis sûr de pas baiser
J’en ai trop fait au lycée,
J’ai déjà envisagé des cousines
Quitte à risquer le triso

Et aussi des phrases d'une telle évidence qu'on aurait aimé les écrire soi-même :
Paradis :
J’comprends pas pourquoi tu t’inquiètes quand tu prends du poids
Pour moi c’est ça de pris, ça fait toujours plus de toi.

Vraiment cet album est vachement bien.




Le réseau


Cliquer sur la carte
 

------------------------------

Services

Une seule inscription, une seule carte et vous avez accès aux 7 bibliothèques.

- Accès WIFI gratuit pour tous

- Portail web commun (animations, horaires...)

- Catalogue commun (collections, nouveautés...)

- Accès au compte-lecteur (prolongation, réservation, suggestion d'achat...)

------------------------------

Pour s'inscrire

Pièces à fournir

- Justificatif de domicile ou de travail sur le territoire de la communauté d'agglomération de Saint-Germain Boucles de Seine

- Pièce d'identité

Bénéficiaires du tarif réduit

- Moins de 26 ans
- Demandeurs d'emploi
- Bénéficiaires du RSA
- Bénéficiaires de l'ASPA
- Adultes handicapés

------------------------------

Partager "présentation du réseau" sur facebookPartager "présentation du réseau" sur twitterLien permanent