AccueilCritiques des bibliothécaires (toutes les critiques : cliquer ici)
Critiques des bibliothécaires (toutes les critiques : cliquer ici)

Deux remords de Claude Monet (Michel Bernard)

note: 5Amour, peinture, vie et mort Delphine - 19 janvier 2018

L'on découvre dans ce magnifique roman les amitiés de Monet avec Bazille, mort jeune à la guerre, Renoir, le fidèle, l'acquéreur éthique Durand-Ruel, et son amour Camille, qui apparait trois fois représentée dans le tableau Femmes au jardin. Merveilleusement écrit, Michel Bernard nous transmet toutes les émotions de ce peintre extraordinaire, ses colères, ses ambitions, ses craintes aussi et ses fragilités. C'est aussi un émouvant témoignage de la création picturale du maitre.

Les enquêtes d'Alfred et Agatha n° 01
L'affaire des oiseaux (Ana Campoy)

note: 4Des enfants bien dégourdis! Delphine - 16 janvier 2018

Alfred est d'un quartier modeste de Londres, il est souvent puni pour ses bêtises. Mais cette fois-ci sa punition tourne à l'enquête policière. Il rencontre Agatha, d'un tout autre milieu que lui mais avec qui il va résoudre cette affaire et devenir ami. Bonne idée d'avoir fait se rencontrer Alfred Hitchcock et Agatha Christie enfants. Tout deux sont débrouillards, courageux et intelligents. Parfois l'aventure est invraisemblable mais laissons nous porter par cette histoire sympathique.

L'adoption n° 2
La garúa (Zidrou)

note: 5Gabriel et Qinaya Delphine - 13 décembre 2017

Avec un peu de désenchantement Gabriel retrouve au Pérou sa petite fille adoptive Qinaya, elle a déjà un grand père. Pourtant il va faire là bas la rencontre d'un autre père qui cherche le corps de sa fille, disparue lors du terrible tremblement de terre de Arequipa. Avec Marc il décide de visiter un peu ce pays. Une amitié va grandir entre ces deux infortunes. Et va permettre à l'un de faire le deuil, et à l'autre de reprendre sa place dans la vie de ses enfants. Un scénario impeccable, mis en situation dans deux pays culturellement fort différents, des personnages attachants malgré leurs défauts et de très jolies illustrations qui rendent parfaitement toutes les expressions des personnages et aussi la force du décor.

L'apiculture selon Samuel Beckett (Martin Page)

note: 4Amusant Delphine - 12 décembre 2017

J'ai aimé lire grâce aux pièces de théâtre de Beckett et Ionesco, entre autres. Je retrouve bien dans ce court roman le personnage un peu bourru, intimidant, extravagant de Beckett. Mais je ne connaissais pas cet amateur de miel, ou de chocolat chaud, ou cet amoureux des rues de Paris, en déambulant à pied ou à vélo. Et l'épisode des détenus jouant En attendant Godot m'a donné un point de vue intéressant sur la littérature, "la célébrité", l'héritage d'un auteur pour ses lecteurs. Tout cela avec pas mal d'humour.

Comme on respire (Aliose)

note: 5Gros gros coup de coeur Delphine - 8 décembre 2017

Deux voix se répondent, s'enlacent, s'entraident, en une parfaite harmonie mélodique. Parfois même l'une finit la phrase de l'autre. Un duo, un ensemble musical qu'on écoute en boucle. Leur nom vient d'une plante des montagnes qui rend accro ! Effectivement ! Leurs textes vont de la chanson d'amour, ou parlent de la mort,de l'humanité, et aussi des thèmes actuels. J'adore "P.S.", une émouvante lettre d'un père à son amour séparée perdue et son enfant. J'aime les mots répétés, appuyés, assénés avec différents tons. Enfin ça me fait un peu penser à un autre duo Felipecha, qu'on n'entend plus désormais. Mais à la disco on l'a encore alors pourquoi pas s'y replonger après Aliose.

La fête est finie (Orelsan)

note: 5toute une génération s'y retrouve Delphine - 6 décembre 2017

Non je n'ai pas l'âge de cette génération dont Orelsan parle sans contour et pourtant j'ai beaucoup aimé cet album. Lui même a muri. De son expérience il sait parler, pas comme un vieux baroudeur qui donne des leçons mais par touches justes et vraies. Bien sur c'est parfois cru, mais c'est le mot exacte alors pourquoi ne pas l'employer?
Dans ma ville on traîne :
On a trainé dans les rues
Tagguer sur les murs
Skater dans les parcs
Dormi dans les squares
Vomi dans les bars
Danser dans les boîtes
Fumer dans les squats

La défaite de famille :
J’déteste les fêtes de famille
Déjà les soirées où je suis sûr de pas baiser
J’en ai trop fait au lycée,
J’ai déjà envisagé des cousines
Quitte à risquer le triso

Et aussi des phrases d'une telle évidence qu'on aurait aimé les écrire soi-même :
Paradis :
J’comprends pas pourquoi tu t’inquiètes quand tu prends du poids
Pour moi c’est ça de pris, ça fait toujours plus de toi.

Vraiment cet album est vachement bien.




Woodstock (Portugal The Man)

note: 5un pied devant l'autre et c'est parti! Delphine - 5 décembre 2017

Comme on a envie de se remuer le popotin à l'écoute du tube Feel it still. La voix haut perchée du chanteur porte à confusion. Un peu psyché, et surtout un rock efficace qui nous a conquis.

Petite amie (Juliette Armanet)

note: 4Piano voix... Delphine - 5 décembre 2017

...Cela m'a fait immanquablement penser à Véronique Sanson. La puissance vocale de Juliette est un peu moins impressionnante, mais l'ensemble piano voix est très agréable, un brin fragile, nostalgique et romantique. Un premier album très réussi, tout doux mais pas seulement comme un bonbon acidulé dans un papier pastel.

Sothik (Marie Desplechin)

note: 4En 3 ans, 8 mois et 20 jours les Kmers rouges ont fait 1 million et demi de morts Delphine - 22 novembre 2017

Voici l'histoire terrible de Sothik pendant les 3 années de "règne" des Kmers rouges. Au début insouciant comme peut être un enfant, il s'endurcit très vite et comprend que ce Kampuchéa démocratique dissémine les familles et détruit le Cambodge, son pays. Un témoignage singulier de cette période qui m'intéresse beaucoup.

Ouï (Camille)

note: 5Toujours original mais pas conceptuel Delphine - 24 octobre 2017

Les 11 titres de cet album m'ont offert un très agréable moment, certaines chansons écoutées en boucle : Lasso ou Seeds. Camille a une grande technicité des outils d'aujourd'hui, mais en même temps elle apporte une vraie émotion, par sa voix, ses paroles ou jeux avec les mots et ses mélodies.

Assassins sans visage n° 4
L'Île au rébus (Peter May)

note: 4Polar groisillon écrit par un écossais.... Delphine - 4 octobre 2017

Enzo Macleod se penche sur les affaires non résolues. Cette fois ci il est en immersion sur l'île de Groix. Outre y boire beaucoup de whisky (pas seulement écossais), y être balloté par un vent d'automne et une pluie intense, il doit surtout comprendre un ensemble d'indices laissé par la victime elle-même, il y a 20 ans. Bon suspens, manigances intelligentes, personnages atypiques, dénouement intéressant.
Cet été j'ai rencontré en dédicace ce sympathique Peter May à Groix et il m'a dit (en français) que la mer était quand même plus douce à Groix qu'en Ecosse...

Illuminae n° 1
Dossier Alexander (Amie Kaufman)

note: 4Un pavé SF qui se lit vite Delphine - 27 septembre 2017

Ce pure roman de science fiction est d'une grande originalité et modernité par sa forme (des mails, des extraits de rapports confidentiels censurés, des pages du journal de bord de Kady Grant, des tchats, ou des fichiers informatiques). Sur fonds de traque interstellaire, de suspens "politique" et de piratage informatique, apparait l'histoire d'amour particulière de deux jeunes adultes.

Chanson douce (Leila Slimani)

note: 4Un prix Goncourt mérité souligné par sa lecture Delphine - 11 août 2017

Clotilde Courau nous plonge avec sa voix douce, grave, enfantine parfois, dans l'histoire terrifiante de Louise, héroïne que ses tourments intérieurs conduisent au meurtre de deux enfants dont elle a la précieuse garde. Elle inquiète au fil des pages, on sent un malaise monté, on perçoit des signes annonciateurs, que les parents bobos ne semblent pas admettre, pour ne pas sortir de ce confort que leur permet la nounou idéale. De toute façon "le bébé est mort", on ne peut revenir en arrière. Pourtant j'ai réécouté plusieurs plages comme pour être sure et avec l'envie de crier attention à cette femme, à l'âme tourmentée, malmenée par sa vie. "Quelqu'un doit mourir".
PS: cela m'a fait penser à l'atmosphère des films de Claude Chabrol et en particulier à La Cérémonie.

Petit pays (Gaël Faye)

note: 5Ecouter la voix qui fait surgir un monde Delphine - 9 août 2017

De la cueillette des mangues au lynchage d'un homme sur le trottoir, des flagrances puissantes des hibiscus aux traces indélébiles sur le sol de petits corps pourris morts depuis trois mois, du bonheur de l'enfance sans le savoir aux blessures qui ne guérissent pas, par la voix et l'écriture extrêmement imagées, Gaël Faye nous partage magnifiquement son pays le Burundi avec tendresse, musique, poésie, et violence, incompréhension et férocité.

La Quête d'Ewilan - Audio n° 01
D'un monde à l'autre (Pierre Bottero)

note: 4Ferveur d'un texte Delphine - 3 août 2017

Camille a un don prodigieux : l'art du dessin. Avec son ami Salim, ils doivent sauver le peuple d'un univers parallèle, Gwendalavir. La preuve de la belle écriture romanesque de Bottero n'est plus à faire. Alors que le genre fantasy n'est pas mon préféré, on se prend vite à vouloir la suite de cette grande aventure. Kelly Marot, la narratrice apporte en plus sa jeunesse et son enthousiasme à ce roman pour un très bon moment d'écoute.

Miss Peregrine et les enfants particuliers (Ransom Riggs)

note: 4Un audio réussi Delphine - 1 août 2017

L'histoire de Abe semble irréelle quand il la conte à son petit fils Jacob. Pourtant celui-ci cherche à rencontrer ces enfants particuliers, amis de son grand-père, sur une île du pays de Galles. L'adolescent tout d'abord sur ses gardes va devoir faire un choix, dans quel monde veut-il, peut-il vivre? La lecture de Benjamin Jungers nous transporte tout à fait dans cet espace temps des enfants particuliers, et nous fait apprécier, en la transmettant parfaitement toute l'écriture poétique et fantastique de l'auteur Ransom Riggs.

Papa et maman sont dans un bateau (Marie-Aude Murail)

note: 5un ancien Murail drôlement bien Delphine - 26 juillet 2017

La famille Doinel est elle une famille comme les autres? Bien sur comme tout le monde il y a les soucis plus ou moins importants au travail ou à l'école qui jalonnent le quotidien, mais ils ont cette particularité de chacun rêver de partir et tout lâcher pour une yourte mongole!
Ce roman m'a franchement fait rire, notamment lorsque la mère de famille remplit les carnets de ses tout-petits élèves de maternelle, ou le personnage de Aubin, ami nonchalant et typiquement ado de la fille, Charlie (fan de manga).
Pourtant parfois le récit est aussi grave comme avec les licenciements dans l'entreprise de Mr Doinel et la maladie grave du bébé d'une de ses employés.
Marie-Aude Murail écrit avec bonheur. C'est un vrai régal.

Entre ciel et Lou (Lorraine Fouchet)

note: 3Mon île Groix Delphine - 21 juillet 2017

L'auteur connait parfaitement l'île de Groix, sans doute trop, au risque de faire un inventaire du lieu et des gens au détriment de l'histoire. Et même si Groix apparait comme un personnage à part entière, à la longue c'est un peu fatiguant. Au delà de ça ce n'est pas un désagréable moment de lecture, l'histoire finit bien, peut-être un peu facile mais bon.

Peaky blinders n° Saison 1
Peaky Blinders - Saison 1 (Otto Bathurst)

note: 5Peaky Blinders Mathieu - 8 juillet 2017

Belle surprise que cette série : bénéficiant d'une histoire originale (au lendemain de la 1ere guerre mondiale, le retour de Thomas Shelby à la tête d'une famille de la pègre de Birmingham), d'une interprétation sans faille (avec au premier rang Cillian Murphy, déjà remarquable dans "Le vent se lève" de Ken Loach) et d'une réalisation superbe.
Un véritable coup de cœur!

Astérix et Cléopâtre (René Goscinny)

note: 5Astérix et Cléopatre Mathieu - 8 juillet 2017

Adaptation fidèle de l'un des meilleurs albums de la série, Astérix et Cléopatre représente une réussite d'humour, pour petits et grands...


Le réseau


Cliquer sur la carte
 

------------------------------

Services

Une seule inscription, une seule carte et vous avez accès aux 7 bibliothèques.

- Accès WIFI gratuit pour tous

- Portail web commun (animations, horaires...)

- Catalogue commun (collections, nouveautés...)

- Accès au compte-lecteur (prolongation, réservation, suggestion d'achat...)

------------------------------

Pour s'inscrire

Pièces à fournir

- Justificatif de domicile ou de travail sur le territoire de la communauté d'agglomération de Saint-Germain Boucles de Seine

- Pièce d'identité

Bénéficiaires du tarif réduit

- Moins de 26 ans
- Demandeurs d'emploi
- Bénéficiaires du RSA
- Bénéficiaires de l'ASPA
- Adultes handicapés

------------------------------

Partager "présentation du réseau" sur facebookPartager "présentation du réseau" sur twitterLien permanent